KANANASKIS, AB — Le Canada a besoin d’un plan qui lui assure une position de tête dans la course mondiale vers un avenir axé sur l’énergie propre.

C’est ce qu’un groupe formé de plus de 150 entreprises, organisations et chercheurs universitaires a indiqué à Tides Canada au moment d’approuver son document intitulé A New Energy Vision for Canada (Une nouvelle vision nationale en matière d’énergie). Ce dernier présente une vision d’un Canada grandement écoénergétique qui aurait pour l’essentiel pris le virage vert d’ici 2050 environ. On y recommande également les lignes directrices d’une stratégie énergétique nationale qui concrétiserait pareil avenir.

Aujourd’hui, Tides Canada a dévoilé la liste des avaliseurs à l’issue de la présentation de la vision et des recommandations aux ministères fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’énergie dans le cadre de son sommet annuel à Kananaskis, en Alberta.

« Les changements qui prennent actuellement d’assaut le domaine de l’énergie ont des répercussions considérables sur le Canada et sa prospérité future », déclare Merran Smith, directrice de l’initiative en matière d’énergie de Tides Canada. « Si nous prenons les décisions et les mesures adéquates dès aujourd’hui, le Canada peut s’imposer comme une superpuissance de l’énergie propre dans les décennies à venir. Ces chances sont réelles, et la course est lancée, alors que les pays dominants se mettent en position favorable en vue de prospérer dans la future économie mondiale fondée sur des émissions réduites. »

A New Energy Vision for Canada présente une vision audacieuse mais réalisable d’un Canada prospère et écoénergétique où il fait bon vivre. Dans l’avenir qui y est dépeint, la majorité des véhicules fonctionnent à l’électricité ou aux carburants renouvelables. Des centaines de milliers d’emplois sont créés dans le but de concrétiser cette vision. La population canadienne respire la santé, et le pays jouit d’une réputation enviable comme concepteur et exportateur d’une myriade d’innovations au chapitre de l’énergie propre et de l’efficacité énergétique.

« L’industrie forestière reconnaît la nécessité d’un plan solide assurant la transition du Canada vers une économie fondée sur des émissions réduites de carbone », souligne Avrim Lazar, président et chef de la direction de l’Association des produits forestiers du Canada. « Notre pays foisonne de sources de biomasse, et c’est en grande partie sur l’exploitation de celles-ci que repose notre avenir vert. Les questions soulevées dans A New Energy Vision for Canada font partie intégrante du futur programme économique national. »

Plus tôt cette année, Tides Canada a élaboré A New Energy Vision for Canada après avoir consulté plus de 100 chefs de file du domaine de l’énergie à l’occasion d’une douzaine d’ateliers tenus partout au pays. Depuis, la liste des avaliseurs compte plus de 150 noms : on y trouve notamment des associations, des églises et autres organismes confessionnels, des entreprises du domaine des technologies propres et de l’énergie renouvelable, des organismes de santé, des sociétés de capital-risque, des municipalités, des organismes environnementaux et des universités.

« L’ampleur de cette liste nous montre vraiment à quel point la population canadienne se soucie des questions relatives à l’énergie », ajoute Mme Smith. « Quelle puissante manifestation de solidarité que de voir des organisations si diversifiées de la société civile unir leurs forces sous une même bannière pour réclamer du leadership en matière d’efficacité énergétique et d’énergie propre! »

Vous pouvez consulter le document A New Energy Vision for Canada à l’adresse suivante : http://www.tidescanada.org/energy/newenergy.

À propos de Tides Canada

Tides Canada est la plus importante fondation publique canadienne dédiée à l’environnement et à la justice sociale. Chaque année, nous appuyons, organisons ou finançons des centaines d’initiatives, des programmes sociaux locaux aux démarches nationales de conservation. Apolitique et d’envergure nationale, Tides Canada sait qu’il n’est pas facile de servir les intérêts de la population en même temps que ceux de la planète et que pour y arriver, on doit nécessairement concilier des positions divergentes. L’initiative énergétique de la fondation rassemble plusieurs chefs de file de la société civile, autant des entreprises que d’autres organisations, dans le but de soutenir une vision audacieuse mais plausible d’un Canada prospère dans une économie fondée sur la réduction des émissions de carbone.

Personne-ressource : Merran Smith, merran.smith@tidescanada.org

This press release is also available in English.