Media

News and articles on our work.

Statement from Living Waters Rally 2014 / Déclaration du Rassemblement pour les eaux vivantes 2014

OTTAWA, ON —The following statement is issued by the Canadian Freshwater Alliance, a project of Tides Canada, and organizer of Living Waters Rally 2014, a biennial gathering of Canada’s freshwater leaders October 3-6 in Ottawa/Gatineau:

Canada’s waters are suffering. Lakes are choked by algae blooms. Rivers are overflowing their banks, with others dangerously close to drying up. Drinking water supplies are compromised. Struggling fish populations are often unfit for consumption.

Healthy, living waters are essential to the health and prosperity of our communities and the survival of all species. We are blessed in Canada to still have some of the world’s most pristine waters and thus a global obligation to protect them and to restore those waters that are suffering—before it’s too late.

This past weekend, 110 delegates of Living Waters Rally 2014—representing recreational, indigenous, cottage association, faith, philanthropic, environmental, business, academic, and arts and culture groups from across Canada—came together to discuss the future of Canada’s freshwaters.

The people of Canada deserve to know the health of their home waters and that many are increasingly at risk and need to be able to know which ones are healthy. We need regular, independent public assessment of and reporting on the health of our waters.

Protecting and restoring the health of our waters will require leadership. Canada needs a legal and policy framework that sets a high standard of accountability and transparency.

Indigenous peoples, including First Nations, live in harmony with nature and place a spiritual and sacred value on water and have rights to maintain and strengthen their relationships with traditionally occupied lands and waters pursuant to treaties, aboriginal title and aboriginal rights. Hence, indigenous peoples engage in the movement to protect our waters.

We invite many more people and organizations to be engaged in the protection and restoration of Canada’s freshwater. We will build and strengthen the water movement to ensure that all our waters are in good health—swimmable, drinkable and fishable.

QUOTES FROM LIVING WATERS RALLY 2014 DELEGATES:

“This weekend represents a coming together of Canada’s freshwater movement. We are committed to working together, to building our collective movement and uniting around the common goal of ensuring that all of Canada’s waters are in good health.”– Lindsay Telfer, project director, Canadian Freshwater Alliance

“We are at a watershed moment for the future of Canada’s freshwater. There is an expectation of all governments in Canada to work together and provide strong leadership to ensure all of Canada’s waters are in good health.”– Tony Maas, co-chair, Canadian Freshwater Alliance and co-founder of Forum for Leadership on Water

“The organizations from across the country that gathered this weekend recognized the need for a national water health standard to drive change in the rivers, lakes and wetlands they champion. This information is critical to complement the scale of assessments we do. The only thing that Canadians deserve more than knowing if their water is healthy is that their water is healthy.”–Elizabeth Hendriks, WWF-Canada Freshwater Director

“The Living Waters Rally represents tangible action toward reconciliation between and amongst Indigenous peoples and other Canadians. As demonstrated by recent decisions of the Supreme Court of Canada, appropriate engagement of Indigenous peoples is vital to ensure the good health of our waters.”–Danika Billie Littlechild, lawyer from Neyaskweyahk Ermineskin Cree Nation

“We can’t leave the health of our living waters to chance. Every federal member of parliament drinks water from the Ottawa River, yet we have no coordinated action plan to protect our river.”–Meredith Brown, Riverkeeper and executive director of Ottawa Riverkeeper

“MEC supports the important work of Canada’s freshwater community. Our goal is two-fold: (1) to help freshwater organizations build their capacity to truly make a difference; and (2) to serve as a kind of matchmaker between MEC’s 3.5 million Canadian members and freshwater organizations in Canada.”–Andrew Stegemann, community involvement manager at Mountain Equipment Co-op

Contact: David Minkow, 250-710-0714 david@freshwateralliance.ca
Lindsay Telfer, 705-770-1331 lindsay@freshwateralliance.ca
https://www.freshwateralliance.ca/en
Twitter: @H20Alliance


 

Déclaration du Rassemblement pour les eaux vivantes 2014

OTTAWA (Ontario) – L’Alliance canadienne d’eau douce, un projet de Tides Canada et l’instigateur du Rassemblement pour les eaux vivantes, faisait aujourd’hui la déclaration suivante pour souligner la rencontre biennale des chefs de file du domaine de l’eau douce au Canada, qui se déroule du 3 au 6 octobre dans la région d’Ottawa-Gatineau :

Les eaux canadiennes sont en péril. Nos lacs suffoquent sous l’emprise des algues et des polluants. Des rivières sortent de leur lit et inondent leurs rivages, tandis que d’autres se tarissent peu à peu. Nos réserves d’eau potable sont compromises. Des populations entières de poissons se raréfient et sont jugées impropres à la consommation.

Des eaux en santé et vivantes sont essentielles à la santé et à la prospérité de nos collectivités ainsi qu’à la survie de toutes les espèces. Au Canada, nous avons la chance d’avoir des étendues d’eau qui sont parmi les plus propres et les plus limpides au monde. Par conséquent, nous avons aussi l’obligation mondiale de protéger ces eaux et de restaurer celles qui souffrent – avant qu’il ne soit trop tard.

En fin de semaine, 110 délégués ont participé au Rassemblement pour les eaux vivantes de 2014. Des représentants d’associations récréatives, autochtones, de propriétaires de chalet, confessionnelles, caritatives, environnementales, d’affaires, universitaires, artistiques et culturelles de partout au Canada se sont réunis pour parler de l’avenir de l’eau douce du Canada.

Les citoyennes et les citoyens du Canada ont le droit de connaître l’état de santé de leurs eaux, de savoir lesquelles sont en santé et de savoir que de nombreux lacs et cours d’eau sont de plus en plus à risque. L’état de santé de nos eaux doit faire régulièrement l’objet d’une évaluation indépendante et publique.

Protéger et restaurer la santé de nos eaux passe par le leadership. Le Canada doit se doter d’un cadre juridique et politique imposant des normes élevées en matière de transparence et de reddition de comptes.

Les peuples autochtones, y compris les Premières nations, vivent en harmonie avec la nature et accordent une valeur spirituelle et sacrée à l’eau. Ils ont le droit de préserver et de renforcer leurs liens avec les terres et les eaux traditionnellement occupées aux termes de traités, de titres ancestraux et de droits des peuples autochtones. Par conséquent, les peuples autochtones participent au mouvement visant à protéger l’eau douce du Canada.

Nous invitons d’autres personnes et associations à se mobiliser pour protéger et restaurer l’eau douce du Canada. Nous développerons et renforcerons le mouvement de protection de l’eau pour faire en sorte que toutes nos eaux soient en santé – propres à la baignade, propres à la consommation et propres à la pêche.

CITATIONS ENTENDUES AU RASSEMBLEMENT POUR LES EAUX VIVANTES 2014 :

« Cette fin de semaine symbolise la confluence de plusieurs courants d’efforts pour le mouvement d’eau douce au Canada. Nous sommes déterminés à orienter nos efforts vers un mouvement collectif, autour d’un objectif commun, pour assurer la santé de toutes les eaux canadiennes. » — Lindsay Telfer, directrice de projet, Alliance d’eau douce canadienne

« Nous sommes à un tournant pour l’avenir de l’eau douce au Canada. On s’attend désormais à ce que tous les gouvernements du Canada collaborent et fassent preuve de leadership pour assurer la bonne santé des eaux du Canada. » — Tony Maas, coprésident de l’Alliance canadienne d’eau douce et cofondateur du Forum for Leadership on Water (FLOW)

« Des organisations de l’ensemble du pays sont ici en fin de semaine pour reconnaître la nécessité de nous doter d’une norme nationale de santé pour l’eau afin de provoquer des changements dans les rivières, les lacs et les terres humides qu’ils défendent. Cette information constitue un complément essentiel à la portée de nos évaluations. Les Canadiennes et les Canadiens méritent non seulement de savoir si leur eau est en santé, mais bien de savoir qu’elle l’est. » — Elizabeth Hendriks, directrice du programme Eau douce de WWF Canada

« Le Rassemblement pour les eaux vivantes incarne la prise d’actions concrètes vers la réconciliation entre les différents peuples autochtones et avec les autres Canadiens. De récentes décisions de la Cour suprême du Canada illustrent l’importance fondamentale d’assurer la bonne santé de nos eaux. » — Danika Billie Littlechild, avocate pour la nation crie Neyaskweyahk Ermineskin

« Nous ne pouvons laisser la santé de nos eaux vivantes au hasard. Chaque député fédéral boit l’eau de la rivière des Outaouais, et pourtant, nous n’avons aucun plan d’action coordonné pour la protection de notre rivière. » — Meredith Brown, sentinelle et directrice de Sentinelle Outaouais

« MEC appuie le travail important de la communauté d’eau douce du Canada. Notre objectif est double : 1. Aider les organisations d’eau douce à bâtir leur capacité à vraiment faire une différence; 2. Servir d’intermédiaire entre les 3,5 millions de membres canadiens de MEC et les organisations d’eau douce au Canada. » — Andrew Stegemann, responsable des programmes communautaires chez Mountain Equipment Coop (MEC)

– 30 –

Renseignements :

Lindsay Telfer
705-770-1331
lindsay@freshwateralliance.ca

David Minkow
250-710-0714
david@freshwateralliance.ca

Site Web : https://www.freshwateralliance.ca/fr/mission
Twitter : @H20Alliance

Contact

Alison Henning
(236) 317-2778

alison.henning@tidescanada.org